bannière

Twitter MailFacebook
T?charge la nouvelle mixtape Printemps Arabe gratuitement!!!!

Evènements

Reste connecté
des news arrivent bientôt

Facebook fans

Twitter fans

Crew La Fronce

Lyrics
Préchauffe

Mesdames, Mesdemoiselles , Messieurs , j'demande votre attention Pour la premiere fois sous les feux , en live dans ta maison
Réputé quand il a débuté avec la Menagerie
Il a fait l'buzz , fait l'fou , maintenant il fait Paris
Plusieurs fois spoilé , plusieurs fois copié , jamais égalé
La fureur l'a sauvé , la sueur l'a collé , l'a préparé
Maintenant il sort , frais , fort , jeune , dur et droit
Et il m'a confié dans les loges qu'il allait fumer ça
Qu'il faisait ca pour les riches et les pauvres, les tristes et les beaufs
Les biches et les fauves, car n'importe qui peut assimiler ces choses
"Droit devant" , c'est l'nom du nouvel album
Car il dit qu'y a pas le temps de voir si toutes les routes mènent à Rome
Donc écoute, met la gomme , pas de doute c'est d'la bonne
Pousse le , fous l'feu , joue l'jeu ou fais la comme
Mais sans plus tarder, veuillez accueillir joyeusement
Le plus taré des basanés , Moudjaaaaaad !! Droit devant !!

Ouais Ouais Feat Dekpo

Moudjad :

J'rentre dans la boite , j'suis déjà chargé
Soirée spéciale "femelles attardées"
Sept sur une chnek : des bètes acharnées
Moudjad cherche une juste une prête à s'faire bazarder
Droit devant car j'connais pas ma gauche et ma droite
Et que j'ai pas le temps de faire autre chose que p'loter ta chatte
Pardonne-moi, c'est sur ta go qu'j'ai posé ma patte
Mais est-ce que c'est vraiment ma faute si son décoletté m'attaque?
Tu veux savoir ce que je porte sous mon Jean
Laisse moi jouer de la guitare avec la corde de ton string
Si t'es cool tu s'ras l'âme forte de mon film
Mais cesse de bouger bébé avant qu'j'la sorte de mon Dim
Alors chérie sois pas bête t'es prête à perdre gros
Demain j'oublierais tes couettes et c'tête-à-tête,yo
Pourquoi je m'la pète, m'entête à faire l'beau ?
Ce soir c'est juste Moudjed et Dek-i-Dek Pooo !! Refrain :

On va droit devant , on a pas l'temps
De faire semblant, on va d'l'avant
On fonce droit d'dans, on prend pas d'gant
On a pas l'temps, lache toi maint'nant.
Dekpo:

Hey yo quoi de neuf, Moudjad, ca fait bien longtemps
Tu vois j'rappe tout poutchav j'suis même pas dans le temps
Mais on s'en fout grave maintenant , on est des anciens
Des vieux de la vieille , tu t'en souviens, ça fait une paye
Retour dans le passé l'emblême : La Ménagerie
C'est toujours dans le coeur, toujours dans les esprits
On y a mis d'la sueur, des heures, de l'énergie
Et on était des tueurs des concerts de Mj
Aujourd'hui on réunit le groupe comme les frères du blues
Pas pour faire le scoop, et encore moins pour faire du flouze
Juste pour le groove,c'est pour l'amour du rap
A la trentaine on enchaine, on a toujours la niaque
C'est Dek, mec j'te bourre la cake
Sept jours sur sept, 24 sur 24, j'suis toujours d'attaque
Et qui a dit qu'ça allait changer, même si on a des gosses
Même si maintenant on bosse pour manger.
On fait toujours du bon son des bas-fonds, pousse le à fond
Vas-y touche ce bouton que tous ces bouffons connaissent la chanson.

Refrain, break puis outro.

OP

1er couplet

Eh yo 6h du mat ma p'tite flasque de liqueur
Je sors de cette boite,fait un ouade à tous les videurs,et
Dehors y'a des poules qui cherchent toutes un chauffeur-livreur
J'leur colle une main au boul',du même coup y colle mon sticker,yo
J'ai pas toute ma tête mais je sais que ces tasspés s'en foutent
Ma fiat est toute prête à les recevoir et ça quoi qu'il en coûte
A c't'heure y'a que des bars à putes et des vieilles qui ont soif
Des vieilles fesses qui ont l'dass,y'a même des mecs qui font c'taf
J'ai trouvé l'after,pour ne pas jouer le gratteur j'vais amadouer le bailleur
Et je blague,blague,bla-blague
Puis j'vais tchatcher les chiennes mais de suite je vois que c'est ken
Car ce soir c'est soirée lesbiennes donc j'les plaque,plaque,pla-plaque!
Break

Refrain

Ce soir j'suis o.p (ouais), ce soir j'suis ok (ouais), ce soir j'suis dopé
Et je plane,plane,pla-plane
Personne peut m'stopper nan, personne peut m'choper, j'ai tellement chauffé
Que je crame, crame, cra-crame(X2)

2ème couplet
Chérie t'aurais pas du avaler toute cette boîte de 'taz
Et quand j'te parle regarde moi, tu parles à ta table basse
J'croyais qu'on était chez toi, pourquoi tu m'demandes "c'est où les chiottes?"
Ecoute cocotte, j'te laisse, appelle moi quand tu trouves la porte!
Faut qu'je bouge,d'accord ouais ouais, montez tous à bord,ouais ouais
J'ai pas bû une goutte,juste pris des drogues qui me shootent à mort ouais,ouais!
Demain faut qu'je taffe, c'est pas grave t'sais qu'y'a pas de "mais, mais"
D'façon, toute ma tune, je la fume et je l'assume ouais, ouais!
J'file au bar qui ferme à 10 h du mat
Pleins de toxs et de proxs qui se frottent aux dealers d'crack
Mais rien n'me choque,j'prend ma choppe et puis je file vers les chattes
Quand j'vois cette brune qui me scrute, son cul m'dit "chuis libre et chuis moite" yo
Donc comme ci comme ça j'lui propose un frotti-frotta mais j'crois qu'son bonhomme y veut pas
Car y brasse, brasse, bra-brasse
Mais cette meuf est cochonne,elle m'laisse le number de son phone, donc j'fais un clin d'oeil au bonhomme
Et j'me casse, casse, ca-casse!
Refrain (X2) 3ème couplet
J'ai pas l'temps pour tailler une bavette, dis-le toi bien crie le moi hun
Rien d'humain ne m'arrête
J'règle tout à coup d'coude ou d'bout de canette
Et j'ai toujours rien à foutre tant qu'mes couz' bougent la tête
(X2)

Réveil brusque (avec Daskik)

Talian'
Prie pour oim mes p'tits ma femme j'vide mon sac écrit et parle
j'déballe, ma vie mec quand le mal m'infecte
J'vis mon drame crie mon mal prise de came ou crise de larmes
une balle, dans ma tête plus d'problèmes ni dettes
Ouais j'leur ai pardonné d'avance, à ces profs
quand j'étais gosse féroce et moche, qui m'ont pas donné ma chance
Aujourd'hui j'veux plus chialer de honte, caché dans l'ombre,
lassé de c'monde, j'suis prêt à faire parler le pompe.

Refrain
Mec c'est dur comme la pierre, c'est les murs de l'enfer
Je vie ou je rêve mec ça s'incruste dans ma chair
Mec ça me tue ça me sert ça me fruste ça me perd
J'rêve d'un réveil brusque mais j'ai juste à le faire.

Vérone
Tête en l'air je part en zed depuis l'enfer j'appelle à l'aide,
Crois en moi-même comme en Mohamed, devant le problème faut pas que je cède,
Bourrer de doutes poussé à bout coupé de tout, faut nourrir les bouches
fournir les couches, j'ai pas le droit de louper mon coup.
Je peine dans la vie, chienne elle ma mit les chaînes,
M'a appris la haine dans mon esprit règne le dépit
me gagne pourtant je regarde devant, je m'acharne vraiment,
avec hargne,vaillant dans mon âme j'attends loin du calme.

Refrain
Spaïk
En transe, j'passe du rêve à la réalité
faut qu'j'accepte la sentence bien qu'sa m'prenne trop la tête,
on vit en France faut admettre qu'ici on s'rend pas compte
qu'on vit dans un monde où règne une ambiance cauchemardesque.
J'm'en bat la race, j'vise pas l'palace aux bahamas,
pas moyen qu'j'me voile la face même si j'donne l'impression
d' avoir la chiasse quand j' rêvasse sur mon ioche
j'veut sortir de c'cauchemard mais j'n'ai pas d'laisser passer,
pour moi l'affaire est classée, mon avenir est tracé
et les émotions vécues ne pourront jamais s'effacer.
ça fait des années et rien à y comprendre,
certains gars iront s'plaindrent et d'autres gars iront s'pendrent.
Refrain

Moudj
Et yo c'est Moujdad enculé, ma bite mon couteau
Je peut pas reculer, ma vie mon boulot
mes cris d'rage enfumés j'sais qu'tu veux voir
les tristes pages rien d'autres que les titres trashs
viens donc faire un p'tit stage dans l'fumier voir un gars sous crack
une patte empûtée, s'jeter dans l'lac
pour pas qu'la BAC le capte pourtant pas mal éduqué
mais pas d' faffes de plus je n'ai pas d'taf
en plus je pillav grave la journée plus d'espoir
à part les lignes que j'crache que j'tâche de n'pas bafouiller
mais y'a des signes qui fâchent des riches qui brassent
des kisdés qui briment et des crimes qui s'effacent à vue d'nez
alors les nerfs craquent je m'cherche une solution
En l'air mais Lucifer mate, mes affaires s'gâtent
j'vois mon père et ma mère s'battre pour une retraite de merde
j'peux tchi faire j'me libère quand y'a open-mic
j'veux qu'mon père soit fier d'la chair de sa chair
que ma femme visite la terre et la mer
j'sais pas si t'as bien cerné l'affaire,
j'suis comme un irakien je peux pas perdre la guerre

Le blues de l'ouvrier


Marre de faire des sales jobs pour une paie de merde
Marre de faire le raze-motte devant un chef de merde
Marre que l'état m'croque ma p'tite cagnotte, que les assedocs me carotte
Et qu'les huissiers viennent dévisser ma porte
Que les chmits me fixe de la sorte, qu'ils baissent le smic
Graissent les politiques et triplent le prix de la clope
Que ma banquière dise :"votre carte, c'est fini je la bloque"
Qu'on m'coupe le courant quand j'ai déchiré la note
Et la dame de la C.A.F croit qu'j'vais lui cirer sa botte
Mais j'm'en tape de ta faf, "arrètez, vous allez nicker ma robe !"
Marre de voir la une et la six qui radotent
Leurs émissions sur les prisons et les p'tits cons qui dealent de la drogue
Marre d'aller en soirée avec les même sapes, faire la même tchatche
Rentrer, entendre les mêmes raps que j'aime ap
Et quand j'crois qu'j'ai une touche, j'lui dis:"j'vous paie un pot?"
Mais sous les projos, cette pute est si poilue, j'ai cru qu'elle me tournait le dos !
Refrain
Le blues parce que je travaille mais je ne peux pas toucher ce flouze
Parce que j'ai pas d'maille pour un vêtement mais qu'je les veux tous
J'ai tellement de dettes que j'flippe quand j'ouvre le courrier
C'est le blues de l'ouvrier
(X 2)

Le lendemain, cool, mon jour de repos
Mais j'ai des papiers à la bourre et faut qu'je courre de nouveau
Ca m'rend dingue, donc j'm'éponge, me défonce
Cherche des réponses tout au bout d'un goulot
C'est pas bon, une fois j'étais chaud et j'ai paumé mes thunes
Puis j'croise une pervenche, d'un air d'ange, j'lui dis :
"M'dame, ca vous dérange de faire sauter mes prunes ?" Elle m'dit :"pas question !"
J'lui dis :"ben tu vas l'faire, mémère, ou j'vais t'faire voler tes plumes !"
J'ai dû prendre trop d'carottes, j'aime plus trop les légumes Et le prochain vendeur qui m'escroque ma monnaie, j'vais l'croquer, lui botter ses burnes
J'ai qu'une vieille caisse mais j'rève d'en posséder deux
Et quand les meufs la voit :"ok, désolé, j'vais prendre le tro-mé, c'est mieux"
Et le milieu hip hop, plein d'fric et d'types qui l'a jouent "clik-clik bang"
Flippent vite s'ils sont pas 18 p'tites teignes
Leur zik et leur speech craignent, tu laches une rime speed qu'ils critiquent
Mais t'piquent sur leur prochain dix titres d'merde
Retenez moi avant que j'court-circuite, que j'prenne
Une cuite de six litres de white spirit, qu'j'saigne
Le premier bitnik à qui j'vide le bide avec un putain de brise vitre
Dans mille cris d'haine
Depuis tout marmot, rien qu'un maraudeur
Pas d'pot, j'serais au cachot si j'étais carotteur
J'ai lu dans le tarot que j'finirais char-clo et c'est ça khô qui fait mal au coeur
J'saigne mais j'désserre le garot, "c'est grave docteur ?"
Refrain

Ne m'pousse pas


J'suis leur coupable préféré, Moudjad l'insoutenable
Même pour un bout d'sbald, j'suis déféré
Pour toi rien d'autre qu'une face colorée
Pas studieux, astucieux, ça tu peux pas l'tolérer
Comme les manières d'nous faire exonérer
Les blasphèmes qu'on s'plait à proférer
Nan rien de modéré sauf le loyer qu'on paie
Parle moi mais j'écoute pas tes conseils
Pas l'choix, quoi! quoi! Moudjad reste narquois
T'as plus d'une corde à ton arc, moi plus d'une flèche dans l'carquois
Tu m'parles de ta vie, j'te parle de moi
Mais si t'as fai tchi, vas-y me parle pas
En bref, tes airs de chef, tu les gardes pour toi
Ou on prélève ton bénèf' et on t'chasse de là
La rage, les tours, les chmits, marre de ça
Et l'usine en 2/8 dans le zit, pour gagner quoi ?

Refrain
Ne m'pousse pas car je suis sur le bord
J'essaie juste de n'pas perdre le nord hein-hein-hein hein-hein
C'est comme une jungle parfois et je m'demande comment j'fais pour supporter ça
C'est comme une jungle parfois et je m'demande comment j'fais pour supporter ça
2eme couplet
J'suis l'même qu'hier et demain je l'resterai
Parce que j'reste vrai et chacun de mes frères le sait
J'donne la fresh que j'ai, au fond qu'est que c'est ?
Mais t'essaie de faire le traître et t'en paie les frais
Moudjad , regarde dans les yeux d'un arabe instable qui gratte ce qu'il peut
Tu vois ce qu'il veut ? juste du cash et une place dans le jeu
Même si le diable me garde une place dans le feu
Je vis, j'attend pas d'être vieux
Sèche tes larmes, zinc demain ça ira p'tet mieux
Y'a des soirs je hais cette planète bleue
Il fallait, vieux, que j'bouge pour j'booste mon truc
Beaucoup d'couz' ont touché au but mais raté d'peu (sa race !)
Y m'faut un fleuve pour qu'j'abreuve ma soif
On m'dit les élus font c'qu'ils peuvent : attend qu'il pleuve des fafs
Attend de trouver des preuves quand un keuf gaffe
Ou attend que ces gens fassent leur taf, les malfaiteurs savent !

Refrain 3eme couplet
J'suis un type pressé, mais j'te ramène, pas d'hic bébé
Tu sortira juste en route par la vitre baissée
Hou t'es vite vexée, comme les mc's qui testent et finissent en I.T.T
Quittent leur slip pour une p'tite fessée
Vite stressés, ils sont pros mais leur flow est comme un bruit d' W.C
Ils en chient tant qu'ils en brisent l'évier
C'est des cris d'guerriers, les briques sont nos gîtes terriers
On t'offre une petite visite en 406 grise bélier
J'ai choisi la rue, j'aurais pu choisir la vie d'fermier
Maintenant j'taffe les week-ends, les nuits et les 8 fériés
Prise de risques, rixes depuis l' C.P
Mais j'viens en pacifiste, j'veux juste qu'tu m'communiques tes chiffres C.B
Un job d'homme et tu kiffes comme un flic pédé
Un danger public pour cette grande république télé
Le mouvement ressuscite, conscient et ludique mêlés
C'est le grand et l'unique Moudj sur ta platine cd !

Collègues

1er couplet
C'est dur à dire pour un gars du désert, sous mes airs de dur à cuire
J'avoue y'a une femme que j'préfère, une femme aux yeux verts
Le problème,c'est qu'c'est une pute de luxe
Elle traîne avec des rupins, putains des ducs et des juges
Et plusieurs fois j'lui ai fait la cour, malheureusement
Pas une fois j'lui ai fais l'amour, la salope
Elle a pas de mac, elle a des gars qui taffent pour elle
Se battent pour elle, arnaquent, font d'la rate et même clapse pour elle
Irrationnel, son charme, elle m'envoûte
Moi pourrais-je tuer pour elle ? sans doute
Mais elle fait mon bonheur, c'est con mais j'suis pris de frissons
Quand j'sens son odeur, la seule qui touche le fond de mon coeur
C'que j'sais c'est que quand j'l'aurais, j'la mettrais pas sur mais sous mon matelas
Au chaud, sous cadenas
Et j'lache ce message au cas où elle pourrait m'écouter
Monnaie, monnaie bébé tu voudrais m'épouser?
Refrain

2eme couplet
J'l'ai connu à peu plus de 13 piges, il sortait d'une radio
I l m'a dit yo! on est devenu comme cul et chemise
Il est venu quand j'galérais en bande, pour travailler ensemble,
Car il m'disait qu'il fallait s'faire entendre et balayer en cendres
Cette merde pour faire sa musique donc j'ai laché les cours
Attrapé un shure, dans l'espoir qu'un jour on allait p'tet en vendre
Depuis on s'lache plus, on crache notre rage jusqu'à ras-l'cul
C'gars c'est mon frère, mec pour lui j'me suis battu
On a fait des shows dans les rues et les places, des radios
On a remué des masses, impros, photos, p'tites promos
On a fait suer l'cul des gus et des 'tass,
Si ça t'fais chier qu'on perce, mec il s'pourrait qu'tu ai la chiasse
Nan, maintenant on s'arrète pas, moi et mon pote
Ca fait dix piges que l'on fait ça
24 sur 24 sans lui je m'demande je f'rais quoi
A fourguer deux ou trois malheureux bouts de zetla
Mais quand même c'mec m'a fait galérer, courir sans jamais m'nourrir
Souffrir en gardant l'sourire ou pire y m'a p'tet racketté
Si j'ai pas d'taf c'est parce que j'ai voulu suivre ces traces
Et pour qu'un disque se fasse il fallait l'accepter
Quelques scènes pour toutes ces peines endurées
Faire des micros ouverts pour quelques fois s'faire censurer
En plus sans c'mec, de toutes mes dettes j'serais p'tet amputé
C'gars c'est le rap et j'crois je hais c't'enculé !

Refrain
Elle, c'est une tour grise, 12 étages, les nuages la courtisent
Dans la merde on l'a construite, et on dit que dès que les beaux jours gisent
Elle fauche le soleil, elle a 200 yeux, 100 fenètres devant eux
Dans son dos c'est pareil
Le témoin oculaire, muet, des crimes et transacs
D'une masse populaire qui, dans ses squatts, vit pliée en 4
La 1ere à voir arriver la B.A.C elle fait le guet
Elle m'a vu vider des packs mais elle se tait !
Refrain

Laisse moi (v)ivre


1er couplet
Donne moi juste mon Ballantine's et j'suis 3eme dan
De foncedé aux J.O d'Amsterdam
J'suis comme un sachet d'came pour un putain d'sa mère de rappeur de merde
En manque ou qu'est en galère d' vannes
J'suis comme une palette d'armes, une phrase qui traverse l'àme
Une machine du diable qui rappe ad vitam eternam
J'suis comme un Jackie Chan pour tous ces clochards de Van Damme
Comme un Mozart pour tous ces Richard Clayderman
J'suis comme un Einstein j'vaux deux mc's crachant leurs récits
Imprécis en plein prime time
J'suis comme un tam-tam pour ces manchots,une lame froide pour les sang-chauds
Un ramdam dans leur cràne d'ane
Eh yo mon nom c'est Moudjad et j'rappe avec Bat
Jusqu'à c'que mon coeur s'arrete de battre
Ou jusqu'à l'heure où mes reufs et les feujs se calment et arretent de s'battre
Ou jusqu'à l'heure où les voisins alertent la bac,enculés !
Ceci va pour mes rats et mes rates
Pour vous j'écris plus de lignes qu'en a la A 404
Ou meme plus de lignes qu'en sniffe une star à l'entracte
Respire, expire, le primate gratte pour toi le spectacle.

Refrain
Laisse moi juste vivre ma vie comme je le veux
Laisse moi juste etre ivre cette nuit encore un p'tit peu
Laisse moi juste bouger ma tete à gauche et à droite
Fais moi juste savoir si t'es une chaude ou une froide
(X 2)

2eme couplet
Mes mots blessent ou touchent suivant l'éducation, les moeurs
J'en ai rien à battre j'ai pas la vocation d'etre nurse
Ou assistante sociale, un tuc de Zup, y'a un p'tit truc:
J'dis nick sa mère la pute, jsuis pas l'exemple local
Hoche la tete jusqu'à la transe totale, jusqu'à c'que les flics stoppent la fete
Prend c'qu'est transportable
J'suis un ancien, dans ma bande j'ai le plus grand portable
Tellement grand que pour la batterie j'ai un grand cartable
J'suis une sale teigne que l'on stoppe en boite,
Des Heinekens dans le coffre en vrac
Et des baraques pleine de gosses que la violence frappe
On m'a dit c'est donnant donnant, ce qui t'explique comment j'rappe
Eh ma douce France, tous mes couz' dansent
Habiter ici est un foutu coup d'chance ouais mais
Tes rues brulent dis moi où pendant tout c'temps t'étais?
Pas mal l'idée du flash-ball mais tu t'l'as cale où j'pense bébé!
Moudjad le Ben Laden du rap, j'aime planer sur ouate
En boeing quand je viens de taper du crack Ce monde est taré y m'croirait si j'dis qu'j'suis l'enfant caché du pape Ils veulent du show, j'veux gratter une plaque!

Refrain (X 2)

3eme couplet
Ma bouche crame, flambe comme une putain d'dragster
Ma plume crache l'encre chaque fois qu'une ame s'perd
Et disparais comme Casper, j'peux pas m'taire
Ca va pas t'plaire si t'aime pas c'rap : va t'faire...
Foutre, va t'faire scout, viens dans la merde qu'un gars t'ouvre une artère
Et va t'faire coudre
Tous le monde à terre, on a l'art, la manière de t'la faire courte
Juste avec ça d'nerfs et d'la matiere lourde
Un tas d'frères doutent et mes partenaires coupent
A travers champs, montagnes, mers, à travers routes
Jusqu'à c'que les douanes les reboutent ou qu'leur salaire double
C'est sur qu'tu f'ras leur affaire si t'as l'air souple
Donc arrière toute, alerte rouge j'viens remuer la terre
Jusqu'à c'qu'un cratère s'ouvre, bouge!
Tu veux pas qu'ton pater' et ta mater' souffrent
Car j'kiffe quand on m'dit "putain ton rap y défonce sa mère, Moudj!"

Refrain (x 2)

La niaque


Moudjad, tout doux l'ami
Rien à foutre, mec, je fous toute ma vie
Dans c'rap et tout l'crew m'appuie
J't'l'ai dis, j'm'en tape, j'met l'zouk toute la nuit
J'ai mon mic, mon pack, mes amis
Donne moi juste des watts, pète un cable et vas-y
Tout s'achève, c'est ça qu'j'ai appris
Si demain tu crèves parce que j't'écrase, c'est la vie
T'entends aboyer les chiens, Moudjad et les siens
Et juste avec une maquette on t'fait taper des mains
C'est pour les gars qu'allaient taguer les trains, s'claquer les reins
Sur un parquet ou rapper même quand le parc est éteint
Maintenant les gars n'veulent que squatter les Bains, tâter les seins
D'une camée qui vient parler juste pour te gratter tes gains
Alors soit pas bablet, fais marcher ton crâne et tes poings
Et dis toi bien que seulement les acharnés pourront tracer les chemins

Refrain
Puis-j'avoir un "hun-hun-hun"
Ecoute ça, mec "hun-hun-hun"
Puis-je avoir un "hun-hun-hun"
Et tous les cousins font "hun-hun-hun"
Et toutes les cousines font "hun-hun-hun"

...

Mesdames et Messieurs (avec Simbad)


Moudjad
Mesdames & messieurs, yo, moudjad vient faire le show
donc laissez moi faire juste avant que j'ai un verre de trop
C'est pour les cités crades, du son pour qu'ils s'évadent
quand tu veux parler mais qu'y'a qu' "enculé!" qui s'échappe
C'est pour les ouvriers, pour tous les oubliés
du Père noel qui lui ont mis au cul leur soulier
J'suis outillé, Moudj y est, souriez
Pour tous les gens qui m'ont dit nan maintenant je vous dis "ouais"
J'ai traversé les terres, j'ai traversé les mers
et tu vas traverser les murs si tu essaie de m'taire
goûte le goût du fer, écoute le blues du frère
qu'en a rien à foutre et shoote les couilles du maire
J'fais c'que j'ai toujours voulu faire, même sous une foutue guerre
nan rien n'me stoppe même si j'sors d'un décor qu'est le trou du cul d'une terre
Pour un bout d'lumière, ou uniquement pour le retour de l'amour que chaque jour je donne pour la cour de la couche populaire

Sindbad
Mesdames & messieurs, yo, j'traine encore mes vieux os
et avec Mou j'fais le show pour tous mes te-po
C'est la fête, man, j'ai la tête pleine
Si tu t'demandes où va cette foutue se-pha, c'est là qu'elle t'ken
J'enquille les spliffs et les kein-kein, des fois les s'maines j'traine
quand j'travaille pas pour la ye-ma comme un tchétchène
T'entends les vers sonnent comme chez personne
C't'été j'vais chez B.B crier "nick ton chien!" dans son interphone
Mets toi une grande courge comme dis souvent Moudj Pour moi y'a pas moyen de rester dans l'rouge tant qu'mes jambes bougent
Sans casser d'oeufs, ont fait pas d'omelettes
T'as eu ton mot à dire laisse moi en placer deux quand à mes côtelettes
Sur un air jazzy, un beat à la Guesh Patti, ouech l'ami
n'ai-je pas dis avant tout que j'reste arbi
Mec vas-y, faut qu'on soit sec sahbi
Faut qu'on fasse en sorte, ouais, que tout le monde s'extasie
J'dédicace cette fois-ci pour les ex slar-vi
Et tout les gens comme moi, en manque de sexe pardi!
J'suis un mec hlou qui pars en couille, comment ca ?, dès qu'ça vrille
Au font j'suis comme le loup, ahou, de mr Tex Avery.

Refrain
J'suis là à vie, kiffe moi ou déteste moi,
J'viens marquer cette zik personne ne sait faire ça
J'veux dire que j'viens marquer mes terres, ma merde est derrière moi
c'est aujourd'hui que beaucoup d'gars rappent pour la dernière fois
Moudjad
Eh Moudj pour qu'ça bouge jusqu'au tout au bout de la nuit
Plus de doute, une seule route jusqu'au bout de ma vie
Une épouse et une R12 pour y mettre toute ma famille
Prend l'reste, quand tu crèves tu perds tous tes acquis
Eh s'il vous plait, on m'écoute les amis
On écoute l'histoire d'un jeune beur venu trouver Paris
Avec la fougue et l'espoir dans le coeur de rouler sa bille
Avec un peu de flouze, mes 2 bourses, mon couz, et tous mes habits
On m'a dit "où tu vas t'fourrer, sahbi ?" J'ai trouvé zar-bi, j'ai des potes que quand le blues nous rallie?
Mais les vrais m'ont dit "vas-y khou, rien à foutre d'leur avis !"
Donc j'y suis allé puis j'ai calé, sur la route j'ai appris et donc j'ai
Fais mon trou, khou, j'dois une tournée à qui ?
A moi ! quoi, gars ? pourquoi j'vois qu't'as l'air tout ébahi?
Dis toi bien, gamin, que Moudj est parti d'rien, juste une croûte de pain
Mais moi je voulais bouffer la mie!
Laisse moi pouffer quand j'vois tous ces fous qui jouent les Manny
Mais le matin, l'frigo est plein car t'es toujours chez Mamie
Et ça s'plaint car tu gagnes rien et sors pas tous les samedis
Mais tu sers à rien, si tu veux tout de suite te shooter, vas-y !

Suffit pas (avec Meda de 6000'R)


Moudjad
J'suis comme une rose qui sort du béton
d'la fosse, la France pauvre où les gars vendent les doses juste devant les portes d'une maison
et personne ne voit cette fleur éclore
mais son coeur est fort
dans les jeux du sort
la nature vit même dans la morte saison
et à plus forte raison quand elle brave l'épreuve du temps
passe les fleuves et chasse les pieuvres qui meurent dedans
une littérature neuve
tout le poids d'une œuvre
c'est les traces d'une preuve
c'est les larmes d'une veuve qui pleure du sang
Et puis y'a tant d'drames
tant d'flammes
tant d'gens qui plantent l'arme pour 30 grammes
retour au temps des champs d'canne
Cette ardente hargne
qui jaillit d'immenses bagnes
la douleur d'Elephant man ou la beauté d'une grande dame
Je chante l'âme
du type qu'aucun médicament n'soigne
et qui t'fend l'crâne s'il sent qu'tu manques d'une franche poigne
Avant qu'le silence gagne
pour qu'le temps joigne
la putain d'vie d'un enfant mendiant à celle d'un autre enfant résidant d'Cannes

Refrain
Etre fort, il suffit pas d'le dire
reste mort et tu vivra le pire
l'effort, il s'agira d'la suivre
Faire d'l'or avec une plaque de cuivre
tu peux toujours faire le bonhomme mais pour être un homme il te faudra le vivre

Meda
Fais gaffe à pas cramer toutes tes cartouches
avant d'réagir, sentant planer l'doute
comme un préavis pour un trajet flou
qui t'écarte de tes plans, t'pousse à planter tout puis flamber toutes tes cartes
On a tous galéré le nez dans nos propres dilemmes
senti trotter les doutes, affronté l'époque à notre vitesse
arpenté les routes hasardeuses, gâcher des jours à s'passer des bouts d'spliffs,
ça m'a cassé les couilles J'veux tirer d'autres ficelles,
remplacer les doubles-cheese par des suchis,
tiser dans des coupes cleans Loin des coups d'speed,
des coups d'spleen, des coups d'putes et des coups d'fil qui t'sâoules vite, écoute!
Y'a rien qu'tu peux atteindre sans effort ni concession
la chute tu peux la craindre si y'a qu'du leurre dans tes conceptions
et tu sais qu'c'est pas simple de répondre à tant de questions
respecter est astreindre même si rien n'se fait sans pression.

Refrain
Moudjad
Respecte
ma vie, mes rêves bêtes
respecte aussi le daron qu'élève sept têtes
mec, tu peux faire l'cake
tu peux prendre perpet'
ou tu peux taffer comme un chien, rien te permettre
tu peux être raide, sec
tu peux être jet-set
ou tu peux passer ta vie à faire la serpette
j'suis p'tet' un crève, certes
mais je suis fier d'l'être
et si tu m'aimes pas, tu peux aller te faire mettre

Break
Meda
Il suffit pas de fuir
les dilemmes et les 'blêmes promènent quand y'a pas d'aubaine ou d'veine
que tu peines sans que la rage te quitte
les viscères nouées, qu'ton visage se crispe
à penser que la poisse te piste
On a tous flambé, fais les cons mais ça va un temps
apres 'faut penser
et dans l'instant, pas déconner
Quand tu fais les comptes, les tempes trempées
pense pas aux chances manquées
y'a tout à d'viner
dur de cheminer sans s'tromper

Refrain.

Je te voue


Une aire d'ombre, chaise longue, vieille fonk
Marvin Gaye : best songs
Reste donc, il me semble que
Une vraie s'conde corresponde
A une vie entière tant ta lumière m'comble
Mon seul repère quand l'enfer gronde
Dis moi : que puis-je faire contre ?
Quand c'est ma chair que tes lèvres montrent
Mes prières me dévergondent, bébé
C'est mes veines que tes paupières sondent
Oui, c'est toute la misère du tiers-monde
Dès que tu me laisse à mes guerres d'ombres
Hein hein tout l'Eden que j'escompte
Pour moi c'est juste un geste quelconque
Un battement d'cil, un craquement d'fil, une phrase tranquille
Pour que ta voix ventile ma terre ronde.

Refrain
Tu sais peu de ce que je te voue, tu peux demain si tu veux de nous
Tu sais sait peu de comment je me fous, même si de tes yeux j'n'ai que le goût
Pour toi je me plie à deux genoux, même si je sais que tu me veux debout
Maintenant tu sais comme mon coeur se noue

Bébé respire, laisse moi sentir ton souffle ou j'expire
Laisse mon soleil luire
Laisse la lune et les étoiles nous servir
De guide à travers l'rire comme à travers l'pire
Te servir, te faire rire, te faire jouir
Avec toutes les forces que je peux dét'nir
Quand je vois mon ciel se ternir
Laisse fuir la lumière de ton visage pour l'éclaircir
Essaie d'lire ce que j'essaie d'dire
Même si je savais comment, jamais ne pourrais t'nuire
Sertir tes reins de soie, vernir ton moindre pas
Etre cuir quand viens le froid
C'est pas des larmes, c'est un bain de joie
Du vin de choix, pour un crève-la-faim du pain de roi
Soit le début et la fin de moi, ça tient dans mon grain de voix
Combien j'ai besoin de toi.

Refrain

Planète


1er couplet
Eh yo coup d'missile, shoot, vise pile, Bruce lee style
Les touristes filent, c'est Sloughiville
Je reste le même que j'en fourgue un ou que j'en fourgue dix mille
Mais où puise t-il cette fougue ? C'est juste Moudj disent-ils
Yo tu veux qu'je parle ghetto: prépare l'bédo
Tracez le rail, tassez le sky qu'on aille très haut
C'est pas très beau tout ça, j'm'en tape fréro
J'ai le droit des fois de lacher ce poids qui me casse les os
Faites juste éclater l'écho, sachez que j'viens pas pour macher mes mots
Je viens cracher mes flows pour les gars et les gos, les sages et les sots
Les fachés qui font l'trajet de métro ou les gaziers des alpages
Enragés par les vaches et les veaux
Celles qui mettent le voile et celles gavées d'héro
Les fils de blindés ou les indés qu'ont pas les réseaux
Ceux qui m'ont feinté, les cinglés, les pingres et les gars qu'ont voulu m'esquinter
Les dingues et les rincés : vade retro !!

Refrain
Eh planète je chante pour toi,
J' viens de loin, j'ai trop d'niaque pour changer ça
Faites moi une place s'il vous plait representez-moi
Faites moi une grace s'il vous plait juste entendez-moi
(X 2)

Break

2eme couplet
J'ai eu trop d'maux d'tete, vu trop d'cotes raides, trop d'fautes betes
Et trop d'fausses quetes, beaucoup trop d'grosses dettes
Alors je chauffe sec et pose quelques lignes de prose aigre
Et prospecte, maintenant chose faite
J'ai vu les éclairs, les ténèbres et la pluie
J'pense à mes potes morts mais laissez moi célebrer ma vie
Célebrer mes parents qu'on donné toute leur santé pour moi
Maintenant j'ai la niaque tu vas demander pourquoi?
Tu sais qu'le passé c'est l'passé tu peux juste casser l'étau
Tu peux chasser les mauvais rêves et seulement garder les beaux
Ne pas regretter surtout rester sur ta garde et tes crocs
Si tu veux pas que ce soit dans ton cav qu'on fasse des créneaux
Les gars se branlent moi j'suis en guerre comme à Sarajevo
Et j'vais la faire jusqu'à c'qu'un autre frère éclate mes vaisseaux
Ceci va pour les gars qui squattent les caves et préaux
Moudjad vient foutre la merde vous étes parés les gros??!!

Break

Refrain (x 2)

retour en haut de la page